Chronique : Autoboyographie

received_10213898859459992.jpegTitre : Autoboyographie

Auteure : Christina Lauren

Genre : Young-Adult, Romance contemporaine

Date de sortie : 2018

Prix : 17€

Nombre de pages : 395

Note :  4/10

Résumé :

Lorsque la famille de Tanner Scott quitte la Californie pour le plus traditionnel État de l’Utah, le jeune homme se rend à l’évidence : il va falloir rentrer dans le placard à nouveau. Après tout, il ne lui reste plus qu’un semestre à tirer avant la liberté (comprendre : fuir ce patelin dès que possible). C’est alors que sa meilleure amie Autumn lui lance un défi : le prestigieux Séminaire de Provo High. Un programme où les étudiants ont quatre mois pour rédiger un roman. Challenge accepté ! Et Tanner ne regrette pas son choix. Il ne lui a fallu que quelques secondes pour repérer Sebastian Brother, le petit prodige – et accessoirement mormon – qui a remporté le Séminaire haut la main l’année passée… Et quelques semaines pour tomber éperdument amoureux de lui…

Mon avis :

I’m back !

Je suis tellement content de vous retrouver, vous ne pouvez pas savoir à quel point. En effet pour ceux qui l’ont remarqué, cela fait quasiment deux mois que je ne poste plus ici et sur Instagram. J’ai eu énormément de concours et d’épreuves à passer jusqu’à vendredi dernier. J’attends les résultats pour le Bac mais dans tous les cas je suis de retour !

Trêve de blabla, je reviens pour vous parler de cette lecture qui (comme vous pouvez le voir à ma note) m’a pas mal déçu… Comme à mon habitude, je vous laisse cliquer sur le lien pour lire la suite.

Pourtant je vous assure que c’était super bien parti ! En effet quand j’ai vu ce livre pour la première fois, ça été le coup de coeur aha et ce autant pour sa couverture que son résumé. Malheureusement j’ai pratiquement pas aimé et j’ai l’impression d’avoir été le seul…

D‘un point de vue général, je m’attendais à quelque chose de bien plus fort et poussé. Je trouve que de base le sujet abordé est vraiment intéressant et offre une possibilité de marquer les esprits. Mais là j’ai eu l’impression de lire une moitié d’histoire.

Concernant les personnages c’est un peu la même chose. Cela tourne principalement autour de Tanner, Sebastien et Autumn et le reste c’est un peu flou. Même ces trois personnages, que l’on suit pourtant pas mal, ne m’ont pas fait accrocher. Ils n’ont pas de grosse personnalité, les distinctions se font surtout par rapport à leur appartenance religieuse (ou non)…

Ce que j’ai par contre apprécié, c’est que l’auteure mets en avant et dénonce ces deux groupes de personnes qui sont séparés à cause d’une sexualité. Ca fait d’ailleurs un peu penser à une réécriture de Roméo en Juliette version lgbt pour le coup aha.

Malgré le fait que ce livre n’est pas complet concernant l’histoire, on voit tout de même un processus d’évolution pour certains personnages. Cependant avec du recul et du vécu je remarque quelques incohérences notamment avec le personnage de Sébastien et la façon dont il se comporte tout au long de l’histoire.

Pour finir, je pense sincèrement que l’auteure aurait pu se permettre d’être un peu plus brutale concernant ce qu’elle a abordé ou même la fin apportée. Je vous avoue que je ne sais pas trop si je recommande ce livre à tout le monde… Quoi qu’il en soit je remercie les éditions Hugo pour m’avoir permis de me faire mon propre avis !

4 commentaires sur « Chronique : Autoboyographie »

  1. C’est ma lecture en cours ! Il me reste une centaine de pages, j’accroche bien, mais j’ai parfois l’impression que l’on reste trop en surface… Je suis d’accord avec toi concernant les personnages. J’aurais aimé qu’on se centre davantage autour des autres personnages secondaires (famille de Sebastian, autres amis de Tanner…), pour voir comment ils gèrent tout cela, leur point de vue, etc.

    J’ai tout de même hâte de connaître la fin ! Il me reste une centaine de pages 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Ah je suis content que tu me dises ça car je me sentais vraiment seul. Apparemment ça été le coup de coeur pour tout le monde aha. Je te souhaite une bonne fin de lecture alors. 🙂

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s