Chronique N°9 : Aristote et Dante découvrent les Secrets de l’Univers

IMG_20170430_154038_878

Titre : Aristote et Dante découvrent les Secrets de l’Univers

Auteur : Benjamin Alire Saenz

Genre : Fantastique

Date de sortie :  2012

Prix : 17,90 €

Nombre de pages : 359

Note : 5/5

Résumé :

Ari, quinze ans, est un adolescent en colère, silencieux, dont le frère est en prison. Dante, lui, est un garçon expansif, drôle, sûr de lui. Ils n’ont a priori rien en commun. Pourtant ils nouent une profonde amitié, une de ces relations qui changent la vie à jamais…
C’est donc l’un avec l’autre, et l’un pour l’autre, que les deux garçons vont partir en quête de leur identité et découvrir les secrets de l’univers

Mon avis :

Bonjour mes petits lecteurs !

J’espère que vous allez bien ! On se retrouve donc pour la chronique de cette petite merveille qui m’a tenu toute la nuit et que je n’ai pu décrocher… D’où cette grosse note ! Et je sais que c’est ce genre de livre que où je vais avoir du mal à dire pas mal de choses parce que c’est surtout des ressentiments incroyables  qu’il m’a apporté…

Pour commencer, déjà vous êtes obligé de l’acheter parce que la couverture elle est juste à mourrir… Vous comprendrez en voyant la photo au-dessus ahah ! Après dans le forme « intérieure » j’ai beaucoup aimé que les chapitres soient court, voir très très court, ça dynamise le roman et ça permet de s’arrêter un peu quand on veut. Ce que j’ai beaucoup aimé c’est ces petites histoires, ces petites bribes de conversations qui forment à chaque fois un petit chapitre, je trouve ça vraiment original ! Ca montre aussi un peu l’évolution de leur relation…

L‘écriture de l’auteur est fluide, du moment qu’on a un minimum de vocabulaire, aucun mot ne nous fait frontière, je l’ai trouvé simple mais très très agréable et pas non plus trop jeunesse donc pas de soucis à vous faire de ce côté la !

La tolérance, ce livre respire la tolérance et la différence à vrai dire avec Aristote et Dante, on pars pas pour une aventure « physique » je vais dire mais pour un parcours intérieur, c’est ce qui m’a surpris car je m’y attendais pas et mon dieu ce que j’ai aimé… C’est vraiment la découverte de soi-même, tout ça fait parti de l’adolescence et l’auteur nous l’a bien montré. Ce qui m’a surtout marqué c’est qu’au départ c’est deux jeunes adolescents qui se rencontrent et à la fin, on se retrouve avec deux personnes accomplies, bien plus mûres, de jeunes hommes mais plus vraiment des adolescents.

Je trouve que l’auteur nous fait bien cibler chaque personnage, comment certaines personnes sont par rapport à d’autres, enfin la différence entre la famille d’Aristote et Dante est quand même assez flagrante et je trouve que ça montre bien certains cas dans la vie réelle, cette différence entre parents qui manquent d’affection et qui arrivent pas trop à s’exprimer face à leurs enfants et ceux qui y arrivent parfaitement. Tout ça se répercute en plus sur l’enfant, on voit bien que Aristote est un peu fermé et a du mal à s’exprimer par moments, tout l’inverse pour Dante. Je sais que c’est pas trop le sujet mais ça m’a marqué !

C‘est plus un roman psychologique comme vous l’avez vu dans la catégorie dans lequel je le place mais c’est vrai que la fin bouleversait un peu tout ça, je vais plus en dire mais je pense qu’elle va vous plaire ! Et en parlant de cette fin, je ne sais pas pour ceux qui l’ont lu mais c’est ce à quoi je m’attendais et j’en suis très heureux.

Je ne m’éterniserais pas dessus parce que comme je vous ai dis, c’est le genre de roman qu’il faut lire pour comprendre. Tout est absolument fantastique, du moment où je l’ai commencé jusqu’à quasiment la fin, je n’ai pas pu le décrocher ! Je vous le dis, il vaut vraiment le coup !

Je remercie Maxime pour l’envoie de cette merveille ! Et Rose, un petit clin d’oeil pour toi ahah ! Je vous souhaite de bonne lectures et n’hésitez pas à parcourir le blog !

Publicités

3 commentaires sur « Chronique N°9 : Aristote et Dante découvrent les Secrets de l’Univers »

  1. Belle chronique que tu livres là ! Perso, je fais partie des rares personnes qui n’ont pas trop été emballé par Ari & Dante, j’en avais fais une chronique et à chaque fois que j’y pense je me dis que c’est dommage de ne pas l’avoir autant aimé que les autres maaaais bon c’est la vie. x) En tout cas je me rappelle de certains passages qui oui étaient vraiment hyper beaux !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s